Les Yankees resteront-ils sur leur nuage?

Ce Week-end, l’AS Romana accueillera l’autoritaire leader de la division 1, le FC Yankee. Depuis l’arrivée de ces derniers en D1 et, leurs quatre confrontations en championnat, la Romana affiche un bulletin de 3 victoires contre une seule aux Yankees. A quelques heures de la rencontre qui va les opposer, Jean-Pierre Cecchin (Romana) et Kévin Lespilette (Yankees) lancent les débats. Face à face à ne pas rater.

AS Roma.jpeg

L'AS Romana mérite mieux au classement.

Quelle analyse tirez-vous de votre premier tour ?

JP Cecchin: Largement mitigé. Le groupe se connaît depuis 4 ans mais la cohésion n'est pas optimale. Alors nous avons décidé de rajeunir certains cadres, la sauce prend mais cela va demander du temps. K Lespilette: Nous sommes très satisfaits, se retrouver en tête est une belle surprise. Notre coach Gérald Mariage fait de l’excellent travail et a su créer un esprit de groupe: les Yankees iront jusqu’au bout pour la gagne.

Le résultat de samedi dernier est-t-il logique?

JP: Ce fut encore un match que nous avons dominé de la tête et des épaules. Mais à force de ne pas concrétiser nous subissons le match et ne savons pas gérer un résultat. KL: Les Yankees s’étaient bien repris en seconde mi-temps pour mener logiquement au score 2-1. Mais à la 68’de jeu, face à un cafouillage monstre l’arbitre a arrêté le match. Vu les circonstances, j’espère que le résultat restera acquis.

Que pensez-vous de votre adversaire?

JP: Cette année, le FC Yankee démontre une grosse solidité, comparé à la fragilité de Longtain. C’est peu être la bonne année pour eux mais nous allons jouer ce match comme tous les autres et espérer prendre les trois points. KL: C’est un adversaire très compliqué, difficile à jouer. On s’attend à du beau jeu.

En parlant de votre adversaire, souhaiteriez-vous avoir l’un de ses joueurs dans votre effectif?

JP: Je suis satisfait de mes joueurs. Évidemment si j'avais le choix je leur en ôterais un voire deux mais personnellement je me concentre uniquement sur mes joueurs. KL: Le recrutement a été fait, on a nos joueurs et on ne s’intéresse pas à ce qui se passe chez les autres.

Que manque-t-il (encore) à votre groupe ?

JP: Un joueur par ligne sans préciser la place et assurer la continuité parce-que je ne sais jamais aligner la même équipe. C'est un vrai casse tête pour un entraîneur. KL: Ce n’est que notre 3e saison en D1 et par rapport aux gros calibres, c’est l’expérience et surtout la régularité.

Comment sentez-vous cette rencontre?

JP: Le FC Yankee joue un football physique et la pression s'installe lorsqu’on est leader. J'espère voir un beau match de foot, engagé, respectueux. Et pas comme avec certaines équipes ou le respect n'est pas dans leurs mœurs. KL: La Romana est notre bête noire, le déplacement s’avère délicat mais nous allons faire face à nos obligations.

Votre pronostic pour samedi et quels sont vos objectifs?

JP: Un pronostic reste aléatoire mais j'espère bien accrocher le leader. Entre le 4e et le11e l'écart est de 3 points. L'objectif est le maintien, je pense qu'avec 28 pts ce sera bon. Cette année la D1 est absolument ouverte. KL: Je ne me mouille pas: Joker! L’an dernier, les Yankees ont décroché le titre de vice-champion, ils espèrent faire aussi bien si pas mieux cette saison avec en plus un plus beau parcours en Coupe. Les Groupes probables?

JP: Rendez vous samedi à Elouges. Il est trop tôt pour donner une formation même probable à cette heure. Les yankees: Collard, Dezeyter, Desciez, Dernicourt, Rubio, Goval, Lespilette, Taleb, Baba, Rahim, Deblauwe, Zakarias, Delentree.

Christian Dewit. 
 

Les commentaires sont fermés.