Coupe: La Régie La Louvière dix-sept ans après…

Une place en finale de la Coupe (la Bomal/Camberlin), voilà dix-sept ans que la Régie de La Louvière attend cet événement. La Régie s’apprête à disputer une nouvelle finale de la coupe Bomal/Camberlin. La troisième de son histoire. La dernière représentation, c’était en 2001, contre la grande équipe de la Juventus avec au bout une défaite sur le score de 8-0. C’était la Régie de Caron, Legrand et des frères Agliata. Dix-sept ans, c’est très long. Deux finales perdues (la première, en 1997, contre le Bosquétia: 3-2). Après des années de disette, la Régie LL de Stéphane Bottemanne revient au premier plan.

Régie en finale.jpg

La régie La Louvière rêve de la Coupe.

Après un retour fracassant en division 1 et une honorable dixième place, la voici en finale en Coupe. Elle aura comme objectif de créer l’exploit.

Le sentiment à propos du championnat est clair: «Pour notre retour en D1, après 10 ans d'absence, nous avons atteint notre objectif qui était le maintien. La saison est déjà une réussite, notre coach, Olivier Guns a réussi le pari de recréé une équipe compétitive tout en gardant un esprit corpo»

C’est clair aussi sur le système actuel des coupes: «La coupe Bomal/Camberlin est très relevée puisqu'elle oppose les 4 premiers de chaque division. Nous y avons participé trois fois en quatre ans avec à chaque fois un quart de final au minimum»

Le staff louvièrois ne pensait jamais se retrouver en finale? «Nous étions dans un groupe relevé avec Elouges, Acli et les Dragons. En 1/4 nous avons éliminé un coriace Bon Vouloir et en 1/2 les Vigoureux. Ce n’était pas facile»

Pour samedi, la tâche sera très compliquée: «Nous avons rencontré deux fois les Yankees en championnat et nous avons été battus les deux fois. Mais cette fois, c'est un match de coupe et mon équipe va se donner à fond j'en suis certain. Le Match sera très serré, je vois une victoire de l’un ou de l’autre avec un but d'écart en espérant que ce soit la nôtre» explique Stéphane.

En face, le champion de la D1, le FC Yankee portera l’étiquette de favori mais leur coach Jean Marie Lespilette reste très prudent.

«Rien n’est acquis. On n’est pas en finale pour rien, des trois montants de la saison dernière, c’est la Régie qui s’est adaptée le mieux au championnat de la D1. En plus, sur terrain synthétique elle est redoutable! Mais pour leur première finale, les Yankees monteront sur le terrain en mouillant leurs maillots et ils joueront avec la ferme intention de réaliser le doublé»

Voici le parcours des finalistes

Régie LL: Premier Tour: Acli2/A-Régie 2-4, Vigoureux-Régie 3-2, Régie-Dragons 5-0. ¼ Finale: Bon Vouloir-Régie 1-3. ½ Finale: Vigoureux-Régie 4-3.

FC Yankee: Premier Tour: Yankee-La Montoise 2-1, Dream-Yankee 1-1 (0-5), Yankee-Longtain 1-1. ¼ Finale: Quévy-Yankee 4-10. ½ Finale: Spartac-Yankee 1-3.

Les sept dernières editions Bomal/Camberlin

10/11: C Rhodiens- OPRIC: 3-4.

11/12: Acli2/A-FC Hippie: 1-3.

12/13: Naast-Quaregnon: 2-0

13/14: Acli2/A-Car: 4-0.

14/15: Opric-Longtain: 1-4.

15/16: Evh-Longtain: 0-6.

16/17: Longtain-Baudour/A: 2-3

La sélection de la Régie LL: Jordan D'Aléo, Loris Dessole, Maxime Garnier, Gaëtan Castellano, Ludovic Melot, Dimitri Hambach, Michele Dionisio, Francesco Lomenzo, Jonathan Devos, Julien Desodt, Jérôme Nitelet, Hasan can, Stéphane Bottemanne, Eddy Broutin, Jonathan capitani.

La sélection du FC Yankee: Benjamin Collard, Cyril Desciez, David Dernicourt, David Rubio, Emerson Goval, Kévin Lespilette, Mustapha Baba, Viorel Zakarias, Jason Gobert, Quentin Blanchart,Lohan Lamblin, Jérôme Renaut, Julien Berlan, Bourlard.

Christian Dewit.

 

Les commentaires sont fermés.