Début compliqué pour Total Feluy

Après avoir joué cinq ans en D1, Total Feluy entame sa troisième saison dans l’antichambre. Ce samedi, pour son quatrième match de championnat, il aurait dû retrouver le Standard de Naast, un ancien adversaire en D1 qui vient de remonter en D2 mais la partie a été reportée au mois de décembre. Philippe Restiaux profite de l’occasion pour faire le point sur le début de saison.

Trois points en trois rencontres, Total affiche un maigre bilan.

«Nous sommes dans une situation délicate parce-que la plupart des joueurs travaillent à pause au sein de l’entreprise» explique le secrétaire du club. « Nous sommes confrontés à composer l’équipe en fonction des disponibilités, la saison s’annonce difficile, nous devons nous contenter de lutter pour le maintien»

 

Restiaux P.JPG

Philippe Restiaux vise le maintien.

 

Pourtant Total n’a pas à rougir dans cette D2. «A part Quaregnon (défaite de Total 1-6) qui est une grosse pointure de la série avec notamment le FC Acli2/A, Total ne m’a pas donné l’impression d’être plus faible que Jurbise/B»

En parlant de Jurbise/B, il s’agit du prochain adversaire de Total Feluy. Un rencontre qui fait déjà office de rachat pour Philippe Restiaux et ses hommes. «Le hasard du calendrier a voulu que notre prochaine sortie soit déjà le match retour face à Jurbise/B (en réalité le match-aller). Malgré que nous soyons à l’extérieur, Total devra refléter sur le terrain la bonne ambiance et l’enthousiasme qui nous caractérisent. Au match-aller, il a tenu longtemps le 1-1 avant de s’incliner 2-4. Pour tenter de décrocher une seconde victoire,  il faudra se surpasser, rester concentré et tenir absolument la longueur»

Le collectif n’est pas encore bien huilé, en attendant que la défense se règle (11 buts encaissés), l’attaque tourne (5 buts inscrits) c’est l’un des points positifs en ce début de saison.

Les gars de Philippe Restiaux se doivent de confirmer leur succès à Wasmes face à La Juve de quoi se redonner de la confiance.

 

Christian Dewit

 

Les commentaires sont fermés.