Cinq Fratries à Dream Team.

Crée par des anciens du FC La Bouverie dont Eric Mariage et Vincent Toubeau, le FC Dream Team s’est affilié au Groupement en juin 2009. Depuis le début, la Dream a gardé ses attaches au Centre Adeps de La Sapinette à Mons et est dirigé aujourd’hui par Les frères Stalport Ludovic et Frédéric, Lucas Jean Sébastien,Stéphan Goffart et Steve Ambicq. Cette saison, la Dream occupe le haut du tableau (NDLR: troisième derrière l’AS Bouverie et le Spartac) et est un candidat sérieux à la montée en D1. Ce succès, elle le doit sans doute aux nombreuses fratries qu’elle compte dans ses rangs. Jugez du peu: «Les Stalport, les Goffart, les Coster, les Capone, les Lucas, chacune comptant deux frères»

Les Stalport et les Goffart sont régulièrement alignés, à eux quatre ils composent plus du tiers de l’équipe. L'occasion de revenir sur eux car ils marquent l'histoire de leur Club.

Goffard et Stalport.JPG

Stéfan Goffart, Ludo Stalport, Cédric Goffart et Frédéric Stalport animent le jeu de Dream Team.

Ludovic et Frédéric Stalport étaient déjà dans l’aventure au FC La Bouverie. Pendant quelques années, Frédéric n’a plus joué pour arbitrer au niveau national mais il était resté le supporter numéro 1 des «Oranges». Il a repris le flambeau en 2016 alors que son frère Ludovic n’a jamais quitté le navire. Les deux faux jumeaux (ils sont nés en juillet 1982) ne se ressemblent pas mais ils se connaissent parfaitement, ils ont toujours joué ensemble aussi bien en prairie qu’en salle. Grâce à leurs gabarits, ils maîtrisent le jeu aérien, Frédéric joue demi défensif et son frère libéro.

«En raison de l’arrêt d’Eric Mariage, le club devait disparaître mais au dernier moment, nous avons rempilé pour un tour. La saison devait être une saison transitoire, bien tranquille avec comme objectif le maintien et surtout essayer de retrouver une trésorerie seine. Mais comme les résultats suivent et que nous sommes actuellement sur le podium, nous n’allons pas cracher dans la soupe si l’occasion se présente de monter en D1» lance le secrétaire Frédéric.

L’autre duo est composé des frères Goffart, Stéphan l’aîné et Cédric qui est de deux ans son cadet. Ils sont aussi au club depuis le départ et ce qui est troublant chez eux, c’est qu’ils ne sont pas jumeaux et pourtant, ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau.

Dream Team_2019.JPG

Dream Team croit à ses chances...

Stéphan précise: «A cause d’importantes douleurs au dos, mon frère Cédric, nous a fait une infidélité d’une saison mais il est vite revenu au sein du groupe. Nous avons donc ainsi vécus ensemble une saison inoubliable dans une ambiance de feu avec le titre de champion en division 3 lors de la saison 2016/2017 »

Malgré une formation de base comme défenseur, Stéphan, l’aîné, évolue chez les corpos, comme centre-avant. «Je voulais toucher à autre chose et comme attaquant, je m’épanouis complètement. Lors de la saison avec le titre en D3, j’ai pu inscrire 26 goals et cette saison j’en suis déjà à 16. Mon frère Cédric qui au départ est gardien, joue aussi devant et fait du bon boulot grâce notamment à ses nombreuses déviations très précises. D’instinct, il sait où je me trouve» s’exclame Stéphan.

«Cette saison restera cependant une saison très spéciale, c’est un renouveau pour nous. Il reste cinq matchs et avec quatre descendants et un barragiste, il nous faut encore trois points pour assurer notre maintien. La suite sera du «Bonus», tout reste possible entre les cinq premiers. Nous jouons sans pression et arrivera ce qui doit arriver»

 Christian Dewit.

Les commentaires sont fermés.