Le Spartac et Moulux en danger

DIVISION 1

LA RUSTICANA     1

ACLI 2/A                  5

Les Aclis ne se sont pas déplacés pour rien à Mons puisqu’ils sont retournés chez eux avec la besace bien remplie. Après l’ouverture du score par les louvièrois, Giambarresi égalise sur coup-franc: 1-1. Le match est plein et au repos, les Aclis sont à nouveau aux commandes: 1-2. A 1-3, la Rusticana lance tout dans la bataille mais ne peut rien revendiquer face à un onze bien organisé défensivement qui tient la route jusqu’au bout en plantant deux nouveaux buts dans les cinq dernières minutes de jeu. On assiste à un regroupement massif dans le haut du tableau

FC YANKEE   0

JURBISE/A      5ff

Par manque d’effectifs, le comité des Yankees a déclaré le forfait. Nouveau leader, Jurbise s’impose sur le tapis vert et reste sur la bonne trajectoire.

EVH           6

TURATI     2

Sans arbitre, une fois de plus, les deux équipes respectent le plus grand fair-play. Après la déconfiture de samedi dernier à la Sapinette (5-2), les verriers retrouvent le sourire. Pourtant, EVH loupe beaucoup d’occasions et doit se contenter d’un score de 2-1 au time. Lors de la deuxième joute, Turati remonte à dix sur le terrain et subit le match. Caballero, Payen (3), Denis et Nunez sont les planteurs de roses de ce samedi.

SP BAUDOUR   8

SPARTAC          4

Spectacle grandiose à Baudour où douze buts sont inscrits. Le Spartac équilibre les premiers échanges et tient une armure : 2-3. Après la pause, le SP se fâche et s’envole grâce aux actions des Lecocq (2), Abrassart (2), Gauthier (2) et Hoorneart (2). Cette cinquième victoire permet au SP de revenir au tout premier plan.

REGIE LL         3

VIGOUREUX   0

Belle prestation de la Régie qui avec deux voire trois matchs de retard reste bien positionnée. Le marquoir affiche 1-0 au time et dès la reprise, les Vigoureux trouvent sur leur route, la transversale! En seconde mi-temps, les loups continuent à faire le jeu et c’est tout à fait logiquement qu’ils creusent l’écart à 3-0 par Bombart (2) et Malory.

MOULUX         0

C RHODIENS   5ff

Moulux ne voit pas encore la fin du tunnel. Après deux forfaits dont un administratif, il s’incline une troisième fois sur le tapis vert. A l’heure du coup d’envoi, Moulux Squad était dans l’impossibilité d’aligner sept joueurs. L’arbitre a acté le 0-5.

DIVISION 2

DREAM TEAM   5

ST GHISLAIN     1

D’entrée de jeu, Saint-Ghislain a la possession du ballon, il tire sur le poteau mais c’est Dream qui ouvre le score en fin de première période: 1-0. Après la pause, Dream ferme les angles et se contente de répliquer sur des contres. La tactique s’avère payante puisque les locaux s’imposent 5-1. Les buts: Bonnet (2), Ruelle (2) et Desomberg.

HAININ/B  2

SIRAULT   0

Sirault débute à dix et terminera à neuf pour blessure! Hainin fait la différence en première mi-temps par l’opportuniste Valentin Bernard qui inscrit les deux buts: 2-0. Après la pause, le jeu s’équilibre et Hainin contrôle la situation. Victoire méritée.

JURBISE/B    2

WASMES      1

Wasmes retourne la tête basse, Jurbise plus volontaire s’est montré très efficace en zone de conclusion. C’est au quart d’heure que les locaux se sont portés aux commandes. En début de reprise, un espoir s’est allumé pour les garçons de Jacques Demoustier mais à la 52e minute Jurbise a réalisé le break : 2-0. Ce sont dans les arrêts de jeu que Wasmes a finalement sauvé l’honneur.

LA MONTOISE  1

QUEVY               1

Les Montois ne profitent pas totalement du forfait du leader Nuraghe mais reviennent quand même à trois unités. Après un premier time blanc, Crusnaire trouve l’ouverture à la 51e minute  1-0. Quévy reste en embuscade et parvient méritoirement à égaliser dix minutes plus tard sur pénalty: 1-1. Résultat logique.

SU NURAGHE             0

DRAGONS UNITED   5ff

Grosse désillusion chez le leader? Pas vraiment nous a confié le secrétaire Franco Laï. «C’est un accident de parcours, c’est par manque de combattants que nous avons déclaré le forfait et par la même occasion, nous avons ainsi enregistré notre première défaite de la saison»

BON VOULOIR     1

BOCA MANAGE  4

La roue ne tourne toujours pas pour Bon Vouloir qui méritait mieux. A la 5e minute de jeu, Boca fait feu mais aussi vite par Junior, Boca revient au score: 1-1 au time. En seconde période, Bon Vouloir lâche physiquement…

DIVISION 3

HAININ/A             2

AJAX EUGIES      2

Après 2 minutes, Hainin perd un homme pour blessure et joue à dix toute la rencontre! Les Ajacides sont les premiers en action, ils mènent rapidement 0-2 mais au repos, Hainin a recollé au score grâce à deux buts de Remi Anselin: 2-2. En seconde période, le jeu se neutralise complètement mais à 3 minutes du terme, Hainin se retrouve devant la cage adverse vide et loupe l’immanquable.

Vu son handicap numérique, Hainin aurait pu revendiquer la totalité de l’enjeu.

FC ALLIANCE                     3

BORINA LOKOMOTIVA   1

Match compliqué pour Alliance qui à la 22e minute de jeu encaisse sur pénalty: 0-1. Immédiatement, Dopchie remet l’église au milieu du village et dès la reprise, Pietquin double la mise: 1-2. Les visiteurs restent dangereux jusqu’au bout mais à la 69e minute, Selicq un ancien du Borina scelle les chiffres à 3-1.

BOUSSU           1

O'MALLEY'S    2

Toujours pas d’arbitre officiel à Boussu, remplacé par Michel Djorgonovic. O’Malleys fait sauter le verrou et double la marque dès le retour des vestiaires: 0-2. Boussu en veut et à la 61e minute de jeu, Alonge réduit l’écart: 1-2. Fin de partie très houleuse laissant Boussu un peu sur sa faim…

BARI                     1

BRIDGESTONE   1

Précieux point acquis par Bari qui inflige à Bridgestone son second partage de la saison. Malgré des duels équilibrés, c’est à la 19e minute que le leader fait sauter le verrou: 0-1. En seconde mi-temps, Bari joue plus défensivement et à la 66e minute, sur un contre, Renard arrache l’égalisation: 1-1. Toujours invaincu, Bridgestone confirme son statut de leader.

AMICAL TEAM    1

MILANELLO         8

L’Amical se fait manger tout cru par un Milanello dévastateur et il est mené 0-5 au repos. En seconde mi-temps, on assiste au même scénario mais Quentin Corbonande trouvera la faille pour sauver l’honneur de ses couleurs: 1-8.

Christian Dewit

Commentaires

  • Réagir ? Mais réagir à quoi ?
    Si nous sommes dans cette situation, c'est aussi en partie de notre faute.
    Nous joueurs, récoltons ce que nous avons semé ces dernières années.
    Qui voudrait encore venir arbitrer des matchs de corpos le samedi pour se faire critiquer, insulter, et j'en passe ?
    Il faut vraiment être maso

    Maintenant qu'il n'y en a plus, on remarque leur importance mais c'est peut être déjà un peu trop tard ...

    Si on veut que le football corporatif perdure, c'est aux joueurs en grande partie à changer.
    On ne joue pas la ligue des champions.
    Les matchs du samedi sont la pour passer un bon moment avant, pendant et après le match (avec ou sans arbitre)

Les commentaires sont fermés.