Une belle fratrie se bouscule chez les Dragons United.

En football, les fratries de joueurs pro ne sont pas rares, ils évoluent généralement dans des clubs voire des pays différents. Plus étonnant, au Groupement Corporatif du Centre et Mons Borinage, un père, ses trois fils et un cousin portent le même maillot: ce sont les Barthélemy.

Les Barthélé.jpg

La famille Barthélémy.

Jean Emmanuel, le papa, François, Corentin et Thomas, les fistons ainsi que Pierre, le cousin partagent la même passion pour le foot. Et ils l’assouvissent au sein de la même équipe, chez les Dragons United. Cette année, les Dragons entament leur cinquième saison et ils jouent le haut du tableau en division 2.

A eux cinq, ils composent presque la moitié de l’équipe et ils font les beaux jours des Dragons. L'occasion de revenir sur eux car ils marquent l'histoire de leur Club.

«En 2015, au moment de la création du club, Jean Emmanuel, notre papa et moi-même, étions là pour entreprendre l’aventure. L’année suivante Corentin et Thomas venaient renforcer l’équipe et cette saison, Pierre s’est affilié» explique François l’aîné des frères. La fibre familiale se ressent sur le terrain, Jean et François occupent les postes de défenseurs. Les deux autres frères Corentin et Thomas jouent à l’attaque et Pierre est un milieu de terrain.

Les trois frères sont d’accord pour dire qu’ils aiment avoir leur père comme coéquipier dans l’équipe même si par moment, il est un peu trop directif! Ensemble, ils partagent les bons moments et après ils reparlent des matchs, ils les analysent ensemble. Et si le match a mal tourné, ils essaient de trouver des solutions pour le week-end suivant.

«Notre mère aussi préfère nous voir coéquipiers plutôt qu’adversaires. Elle n’aimerait pas qu’on se dispute» fait encore remarquer François.

Au sein du groupe, les Barthélemy sont comme «Le Dragon» un symbole fort qui évoque des valeurs de courage et de combativité, chaque année battue par St-Georges, «El Biète» revient pourtant toujours au combat! Aujourd’hui, Corentin porte le brassard de capitaine, il est le véritable meneur de l’équipe et a pris aussi à cœur le rôle de secrétaire du club.

«Nous sommes inséparables, nous essayons de tout combiner pour continuer d’être ensemble. La Montoise a déjà tenté de recruter Thomas et Corentin mais nous avons tout fait pour que la cellule familiale n’éclate pas. Chez les Dragons, avec les autres coéquipiers, l’ambiance est excellente et inimitable», souligne encore François.

Enfin, au sujet du championnat, ils sont unanimes: «Nuraghe est le gros favori au titre mais malgré que les places soient très chères, ils ne s’en cachent pas, la montée reste l’objectif même s’ils doivent recourir au barrage pour enfin accéder à la division 1».

Christian Dewit.

Les commentaires sont fermés.