Nuraghe et Boca Manage: Les deux favoris de D2

Boca Manage vient de faire l’ascenseur tandis que Nuraghe aimerait rejoindre la division 1. Après l’analyse de Bernard Braglia concernant la division 1, c’est au tour de Jacques Verheyen, le président de Boca Manage, d’analyser la division 2.

Après une saison en division 1, Boca Manage est retourné dans l’antichambre. Cette année, son baromètre est au beau fixe, il occupe effectivement la deuxième place de la D2 et affiche un retard de trois points sur l’autoritaire leader Su nuraghe. A Manage, l’objectif est clair et précis: Au terme de la saison, les Manageois veulent reprendre l’ascenseur pour la division 1. Après l’analyse de Bernard Braglia pour la D1, c’est Jacques Verheyen, le président de Boca Manage, qui dresse un premier bilan sur ses différentes prestations et qui parle de ses adversaires.

Jacques Verheyen.JPG

Jacques verheyen, le président manageois, espère voir son équipe remonter.

 

Après un départ mitigé (NDRL: six points sur douze) et une sérieuse remise en question, Boca a redressé la tête en alignant une série de 6 victoires et 1 partage face au leader Su Nuraghe sur le score de 2-2.

«Il fallait reformer un groupe, nous nous alignons au complet toutes les semaines, c’est donc déjà une belle réussite par rapport à l’an dernier mais en plus, tous les gars sont super motivés et veulent aller jusqu’au bout. Notre défense est solide et, si nous voulons encore progresser, c’est sur le plan offensif que nous devons faire un effort car il y a encore un trop gros gaspillage dans la zone de finition» explique le président.

Plusieurs équipes pourraient surprendre en janvier et février

La montée, plusieurs clubs la visent également. Tout semble rouler pour Nuraghe qui domine la série et qui aimerait accéder à l’échelon supérieur. Mais le président voit aussi les Dragons United. «C’est une équipe très jeune et rapide même si lui manque un joueur d’expérience, elle possède trois poumons et pourrait décrocher la timbale»

Boca Manage a aussi été séduit par La Montoise «Même si cette équipe est un rien en retrait, il faudra aussi compter sur elle. Les Montois sont toujours en embuscade, ils ont du répondant dans toutes les lignes et possèdent la meilleure défense de tout le Groupement (9 buts en 11 matchs)»

 

Le coup de cœur de Jacques Verheyen revient à Dream Team. «Depuis que nous nous connaissons, nous nous sommes toujours bien entendus, c’est une équipe très sympathique. Dream reste une valeur sûre de la Division 2, elle a une excellente mentalité et ça se voit dans ses résultats. Pour l’instant, elle est un cran en dessous mais elle a gardé l’envie, elle mériterait mieux, c’est un plus pour la suite du championnat»

Quant au flop, il parle de la situation catastrophique de Saint Ghislain: «Malgré la belle victoire à Quévy, c'est triste pour les cheminots qui n’ont toujours pas trouvé leurs marques. Ce club, doit garder le moral et doit réagir au plus vite»

Boca se penche également sur un possible descendant «c’est très étonnant de voir Bon Vouloir en queue de classement, il débute généralement bien ses matchs et craque souvent en seconde période. Il n’est pas à sa place et il ne restera pas là à condition qu'il ne perde pas pieds en Janvier et février »

Enfin, pour Jacques Verheyen, 2020 doit rester un grand cru, «Il faut absolument que tout le monde puisse continuer à prendre du plaisir à jouer, afficher une bonne mentalité et surtout respecter l’adversaire et les arbitres».

Christian Dewit

 

 

Les commentaires sont fermés.