Le Dynamo n’en finit plus de gagner.

Division 1

Régie LL    2

Acli2/A      2

Les Aclis dominent sans concrétiser leurs occasions. A la 28e contre le cours du jeu, Bombart fait vibrer les filets pour les couleurs locales: 1-0. Dès la reprise, le leader revient au score mais la Régie vend chèrement sa peau et reprend le commandement par Fissiaux: 2-1. Trop brouillons, les Aclis doivent attendre la 62e minute de jeu pour égaliser sur pénalty.

Franco Lisanti regrettait le manque de précision de son équipe: «Nous avons fait preuve d’une trop grande maladresse. La Régie se crée deux occasions et, elle met les deux goals, les Aclis en ont quarante et c’est difficilement que nous égalisons! En attendant, nous devions prendre les trois points afin de consolider notre leadership et rien n’a été fait! Si on prend en considération que EVH et Baudour gagnent leur match de retard, cinq équipes sont encore sur deux points. La fin du championnat s’annonce palpitante»

Division 2

Boca Manage     2

Saint Ghislain    1

Les Manageois prennent le match à leur avantage, ils dirigent les opérations et à la 8e minute de jeu, Mickael Depuydt déflore le marquoir: 1-0. Saint Ghislain tente de sortir en contre mais ses essais sont inefficaces. En seconde période, l’ascendant manageois reste de mise et à la 43e minute, Alexandre Verheyen creuse logiquement l’écart à 2-0. Les cheminots restent cependant en embuscade jusqu’au bout et parviennent à fixer méritoirement les chiffres à 2-1.

Le match vu par Patrick Carboni, le président de Saint-Ghislain: «Nous sommes menés assez rapidement et nous n’avons jamais pu revenir au score. La victoire manageoise est amplement méritée d’autant plus que deux de leurs ballons ont été arrêtés dans la boue aussi non. Notre problème se trouve dans notre ligne offensive, je ne sais jamais aligner deux fois la même attaque et nous ne savons pas concrétiser nos occasions. J’espère que la roue finira un jour par tourner… »

Sirault    0

Wasmes 0

Sirault enregistre ici son premier partage de la saison et, avec ses 10 points, croit toujours à son maintien. Sur un terrain difficile à la limite de la praticabilité et sous des conditions climatiques défavorables, les deux équipes se quittent sur un score de parité assez logique. Le libéro Siraultois, Denis Ancelin, dans un grand jour, a sauvé quelques ballons très chauds. A noter encore, le grand fair-play des deux acteurs et le bon arbitrage de M. Hottois.

Le coach de Wasmes, Jacques Demoustier était quelque peu dépité: «Je n’ai rien à ressortir de ce match. Vu l’état du terrain, j’estimais que cette rencontre ne devait pas être disputée mais comme c’était déjà un match remis pour les mêmes conditions? Nous n’avons pas pu poser notre jeu habituel et finalement, le point arrange mieux Sirault que Wasmes»

Division 3

Dynamo           4

Calcio Bari      0

Domination totale du Dynamo qui plante deux roses par mi-temps. Dès la 3e minute de jeu, Paolo Cangelosi fait sauter le verrou et double la marque avant de rentrer au vestiaire: 2-0. En seconde période, Bari reste inexistant et laisse filer le Dynamo vers son onzième succès par encore Cangelosi et Maxime Roland: 4-0. Le Dynamo réalise une bonne opération dans le haut du tableau, il consolide sa deuxième place et laisse son poursuivant direct, Bridgestone, à cinq longueurs.

Du côté du Calcio Bari, Massimo Mastrodonato était très précis dans son analyse: «Je savais que le match allait être très compliqué pour nous et j’admets que le score de 2-0 pour le Dynamo à la mi-temps est amplement mérité, il aurait même pu être plus sévère si le troisième but n’avait pas été annulé! En seconde période, nous aurions pu revendiquer un but mais il n’est jamais arrivé. Je pense que si le Dynamo reste bien concentré sur son sujet, il peut décrocher la seconde place à la fin de la saison et accéder à la D2» 

Christian Dewit

 

 

 

Les commentaires sont fermés.