Le Spartac entretient l’espoir en D1

DIVISION 1

SPARTAC               2

LA RUSTICANA    1

Le Spartac la voulait et il est allé la chercher cette victoire qui relance encore une fois le championnat de la D1. Pourtant, tout avait mal débuté pour les locaux qui sont menés 0-1 au repos. En seconde période, tout bascule, le Spartac en veut et revient sur corner par Maxime Gettemens. Il prend ensuite les devants encore sur corner par Frédéric Lernusiaux. Le Spartac enregistre trois points précieux et croit de plus en plus à son maintien grâce notamment aux deux assists de Yildiz.

BAUDOUR      2

FC YANKEE   2

Alors que le FC Yankee enregistre son premier partage de la saison, Baudour en est à son sixième! Baudour fait très bien circuler le cuir et se porte deux fois aux commandes par Loïc Lete et Kévin Lecocq: 2-1, score au repos: 1-1. Les Yankees restent accrocheurs jusqu’au bout et parviennent à égaliser in-extremis avec la complicité d’un défenseur visité: résultat logique.

VIGOUREUX    0

ACLI2/A            1

Le match est tendu et arrêté après dix minutes de jeu! A la reprise, la leçon donne ses résultats: le fair-play est de mise, les duels sont équilibrés et très disputés. C’est à la 51e minute de jeu que le leader trouve la faille, il s’installe devant et tient solidement en défense jusqu’au bout. Victoire méritée.

JURBISE/A       2

C RHODIENS  0

Dans un match relativement équilibré et qui s’est joué sous le signe du fair-play, les Rhodiens perdent pied à Jurbise et se retrouvent à cinq longueurs du leader. Jurbise a très bien manœuvré et a pu inscrire un but par mi-temps par les opportunistes Agostino et Devise. Dans l’ensemble du match et à la vue des occasions, les Jurbisiens méritent la victoire finale.

TURATI     1

REGIE LL  2

La première mi-temps est très équilibrée, tout se passe au milieu du jeu et, elle se termine sur un score blanc: 0-0. A la 41e minute de jeu, Kozak fait feu pour les couleurs locales mais la réaction louvièroise est immédiate. Les loups reviennent au score et passent devant à dix minutes du terme. Le nul aurait été plus équitable. Turati réalise une très mauvaise opération et occupe dès à présent le deuxième siège descendant.

DIVISION 2

HOLCIM              3

DREAM TEAM   1

Plus déterminés, les cimentiers dirigent les opérations et inscrivent deux buts avant la pause par Delin et Buzzarelli: 2-0. En seconde période, on repart sur les mêmes bases, Holcim prédomine les échanges et porte son avance à 3-0 par Vandermaeren. Dream n’abdique pas et parvient à sauver l’honneur avec la complicité d’un joueur de Holcim qui finalement aura inscrit les quatre buts de la partie.

LA MONTOISE    4

JURBISE/B           2

Accrocheuse à Nuraghe en Coupe (3-3), La Montoise a gardé la même philosophie face à Jurbise. Bien inspirés, les Montois mènent 2-1 au repos mais se heurtent à des Jurbisiens qui tiennent tête. Après la pause, les locaux refont le même scénario pour creuser leur avance à 4-2 par Harvengt, Godart, Costenoble et Sanchez. Cette onzième victoire permet à a Montoise de repasser barragiste «Montée»

DRAGONS        0

ST GHISLAIN   1

Petite victoire des cheminots qui ont très bien joué le coup dans un match où les duels sont équilibrés du début à la fin. Saint Ghislain se montre plus volontaire et joue sur la carte de l’expérience. C’est à la 54e minute de jeu, sur corner, que l’unique but est inscrit: 0-1. Cette défaite provoque pour les Dragons une très mauvaise opération, ils s’installent à la quatrième place.

SIRAULT                0

BOCA MANAGE   2

Après dix minutes de jeu, Sirault se retrouve à dix mais fait honneur à son blason. Boca domine les échanges et inscrit ses deux buts en première période: 0-2. Après la pause, les locaux font jeu égal mais ne parviennent pas à concrétiser leurs occasions. Mention spéciale au gardien Xavier Adam qui a réalisé quelques belles parades pour le compte des corpos Siraultois.

WASMES     2

NURAGHE   5

Il n’a pas fallu plus de soixante secondes au leader pour faire sauter le verrou: 0-1. Wasmes se rebiffe et revient sur coup-franc avec la complicité d’un défenseur adverse: 1-1 au repos. Après le 1-2 de Nuraghe, Rais remet encore les deux équipes à égalité: 2-2. Mais, dans le dernier quart d’heure de jeu, le leader se détache et s’impose finalement sur une marque un peu trop sévère pour la formation locale qui s’est battue jusqu’au bout.

QUEVY                    5

BON VOULOIR       0

D’entrée de jeu, Quévy prend les initiatives et trouve deux fois le chemin des filets avant la pause: 2-0. Après la pause, malgré les bonnes intentions, la lanterne rouge reste muette et Quévy creuse définitivement l’écart à 5-0. Les buts de ce samedi sont à mettre à l’actif des Resteau, Dubreucq, Quenon, Bilgin et Dupont.

DIVISION 3

CALCIO BARI   2

HAININ/A          2

Bari prédomine les échanges et à la 26e minute, Francesco Mastrodonato trouve l’ouverture: 1-0. En seconde mi-temps, les échanges sont plus équilibrés mais Bari double la mise par Spataro: 2-0. Bari croit que le plus difficile est fait mais Hainin, toujours à l’affût, joue le tout pour le tout! Il réduit l’écart sur coup-franc et, dans les arrêts de jeu, il arrache l’égalisation sur pénalty: 2-2.

BOUSSU       1

ALLIANCE   2

Le leader profite que ses deux adversaires directs étaient au repos forcé pour encore creuser d’avantage son avance. Pourtant, Boussu s’est montré à la hauteur et a fait mieux que se défendre! Au time, le leader mène 0-2 mais à force d’y croire, à la 51e minute de jeu, Boussu a pu réduire logiquement la marque par Mortreux. Victoire logique du FC Alliance qui est vraiment bien parti pour le titre.

BORINA LOKO    3

ECAUSSINNES    2

Le début de la partie est à l’avantage des Ecaussinnois qui déflorent le marquoir: 0-1. Ensuite, le Loko se montre sous un autre angle et prend à son tour l’ascendant pour ne plus le quitter (1-1 au time, 2-1, 2-2, 3-2) grâce aux actions conjuguées de Loiselet et Anouar (2). Cette troisième victoire permet au Loko de céder la place de lanterne rouge à l’OC Hainin/A.

O'MALLEY'S    4

AMICAL           1

L’Amical est le premier en action et prend à froid la formation locale: 0-1. O’Malleys s’installe dans le camp adverse et remonte peu à peu son handicap en égalisant par Deghislage. En seconde période, la domination locale est totale, O’Malleys creuse définitivement l’écart par Lomari (2) et Saussez. Victoire logique.

Christian Dewit

 

Commentaires

  • Courage au Spartac, chouette équipe ! :)

  • Merci Jérôme. On ne lâche rien !
    Bonne merde à vous aussi pour cette fin de saison !

Les commentaires sont fermés.